images

"Karla-Madeleine a hérité d'un prénom impossible et de parents aussi différents que le jour et la nuit. Son père et sa mère passent leur temps à se chamailler... Alors, quand ils décident de partir en vacances tous les trois pour la première fois, elle compte bien en profiter ! Et dans les campings, tout peut arriver..."

Imaginez... un père fervent communiste, syndiqué, qui chante "L'internationale" sous la douche, et une mère catholique pratiquante, fille de banquier. Le résultat de cette union improbable? Karla-Madeleine, une adolescente qui n'a pas la langue dans sa poche, qui déborde d'energie et a des idées plein la tête ! Agnès de Lestrade brosse un portrait de famille très touchant et forcément très drôle, situations cocasses à l'appui ! Je vous garantis quelques fous-rires. Et puis, "Le jour où j'ai abandonné mes parents" est aussi un bon texte pour chasser nos bons vieux préjugés.

Juliane