images

Daniel est un jeune orphelin de treize ans qui vit sur un île, dans un foyer. Il est l'enfant le plus âgé depuis que son meilleur ami est parti pour le continent. Un jour, il fait un mauvais rêve dans lequel il se fait agresser par des rats. Un rêve qui va peu à peu devenir beaucoup plus concret: les rats sortent des égouts et s'attaquent aux hommes. On va vite découvrir qu'un complot médical est à l'origine de cette invasion. Un traitement visant à faire grossir les poissons a également des effets sur les rats qui sortent des égouts et s'attaquent aux hommes. Comment la population va-t-elle s'en sortir alors même qu'elle doit déjà faire face à un  régime totalitaire, quasi dictatorial mis en place?

 Une couverture réussie. Un titre court et choc. Une quatrième de couverture alléchante. Un traducteur qui est un auteur de jeunesse de renom. A priori, Rats est un roman qui a tout pour plaire.

Et pourtant, j’ai été particulièrement déçue. Les thèmes abordés comme les dérives de la science, le régime dictatorial ou encore la guerre sont intéressants et nous invitent à réfléchir, mais voilà, il y a de trop nombreuses failles dans ce roman. Les personnages sont très nombreux et on a du mal à s’y attacher et ce, dès le tout début du roman. L’intrigue est particulièrement décousue et peine à avancer. J’aurais aimé un peu plus de rythme dans l’action ou tout du moins que cela soit régulier et bien organisé. Tout le long du livre, il est en fait question d’un complot médical d’une grande ampleur et on aurait vraiment pu lire un livre original mêlant dystopie et intrigue policière, mais David Fermer ne parvient pas à nous captiver. Quant aux rats, dont on craint la présence dès lors que l’on aperçoit la première de couverture, ils n’interviennent dans l’action qu’à partir de la deuxième moitié du livre.

Si le fond de Rats est réellement intéressant, la forme est maladroite et décousue. Je doute qu’il puisse captiver les lecteurs adolescents . David Fermer est résolument passé à côté d’un très bon roman dystopique.