imagesCAWFYMHL

Laurel vit sa première rentrée scolaire au lycée. Auparavant, c’est sa mère qui assurait les cours à domicile. Il faut préciser que Laurel a toujours été très différente des autres enfants. Elle ne se nourrit presque pas, ne saigne jamais, a toujours froid et a constamment besoin d’être à l’extérieur, supportant très peu les espaces clos. Se mélanger avec les autres élèves aurait pu être difficile, même insupportable si elle n’avait pas rencontré David. Prévenant, toujours compréhensif et de bons conseils, le jeune adolescent est désormais indissociable de Laurel. Alors quand elle découvre avec horreur et angoisse que de grands pétales poussent dans son dos, Laurel se tourne tout naturellement vers son meilleur ami et le met dans la confidence. Ensemble, ils vont découvrir l’origine de cette étrange fleur : les cellules de Laurel sont en fait végétales. Plus qu’une fleur, Laurel est une fée. Un nouveau monde s’ouvre à elle et les vérités s’enchaînent…

Aprilynne Pike, avec son premier roman Wings, surfe sur la vague de la bit lit. Si l’on avait plutôt l’habitude de lire des histoires avec des vampires, des loup-garous ou encore avec des anges, l’auteur a l’originalité de nous présenter une histoire de fée. Le roman présente une trame assez classique qu’on rencontre très souvent, soit une jeune fille en décalage qui découvre un nouvel univers et accessoirement l’amour (ici la jeune fille est tiraillée entre le très prévenant David et l’obscur Tamani qui est du même monde qu’elle). Ca vous rappelle quelque chose ? Oui, forcément. Mais notons-le, même si l’intrigue est facile et quelque peu tirée par les cheveux, le tout constitue un ensemble très plaisant, fluide et qui plaira sans nul doute aux adolescentes adeptes de la bit lit, mais à elles seules seulement.

Wings est un roman sans prétention aucune mais qui a le mérite de très bien divertir et qui est plutôt original dans son domaine.

A partir de 13 ans

Juliane