images

"C'est la dernière nuit de l'année. Paloma, quatorze ans, s'apprête à réveillonner sur l'île de Bréhat, où ses parents ont une maison de vacances. Elle doit retrouver Pierre, de deux ans son aîné, qu'elle connaît depuis toujours. Ils ne se sont pas vus depuis l'été précédent, l'adolescente s'est transformée et les rapports sont à réinventer. C'est la dernière nuit de l'année et peut-être aussi un adieu à l'enfance."

Carmen Bramly était la plus jeune auteur à la rentrée littéraire 2010. On avait alors beaucoup entendu parler de "Pastel Fauve", qui est le premier roman de la lycéenne. Il vient désormais de paraître en format poche, en livre de poche jeunesse, à destination des jeunes adultes. Toute l'action du roman se déroule en une soirée mais elle est intimement liée à des évènements passés qui ont bouleversé la vie des personnges, notamment le suicide d'un de leur meilleur ami. Les sentiments, les rapports humains sont bien décrits créant ainsi une atmosphère particulière, lourde, pesante. Malheureusement l'écriture est un peu faible et ne parvient pas à retranscrire la profondeur que l'on devrait ressentir. On referme donc ce livre avec une impression mitigée.

Juliane